L'invasion de datura

Ca, c’est la grosse mauvaise surprise… On s’attendait Ă  avoir un Ă©tĂ© plutĂ´t tranquille : les plants Ă©taient bien partis, quelques orages les avaient bien arrosĂ©s, tout s’annonçait bien. Des envahisseurs sont venus gâcher la fĂŞte.

Le datura : plus jamais nous ne regarderons cette plante comme avant. De plante d’ornement, elle est passĂ©e directement Ă  ennemi numĂ©ro 1. En moins de 2 mois, et trop de nĂ©gligence de notre part, ces plantes ont atteint 2 mètres de haut, et recouvert l’intĂ©gralitĂ© de la parcelle.

C’est affreux, c’est Ă  pleurer. DĂ©but septembre, on ne voit plus la vigne ! Il faut des efforts Ă©normes (girobroyeur, faucheuse, bĂŞche, etc) pour redonner un aspect Ă  peu près correct Ă  cette pauvre vigne. Le moral est passĂ© pas loin de zĂ©ro… Ă  l’avenir, il faudra ĂŞtre beaucoup plus vigilant !

Nous pensons qu’un stock de graines Ă©norme a Ă©tĂ© apportĂ© par l’amendement organique VĂ©gĂ©thumus. J’en parle au fournisseur au mois de janvier 2007 : pour lui, c’est absolument impossible… Et pourtant, nous restons persuadĂ©s que c’est la seule explication possible.

Il paraĂ®t que cette plante est hallucinogène… on n’a pas essayĂ© ! Il y avait de quoi alimenter toute la population du dĂ©partement : Katmandu sur Garonne…

Les photos…

2 rĂ©ponses sur “L'invasion de datura”

  1. La datura stramonium a Ă©videmment Ă©tĂ© amenĂ© par un engrais, cette plante a envahi l’ile de RĂ© depuis pus de 10 ans, il y en a partout. Cette plante est extrĂŞmement dangereuse, pire qu’un simple hallucinogène, elle rend les gens fous pendant plusieurs jours, et personne ne s’en inquiète.

  2. I found this article useful in a paper I am writing at university. Hopefully, I get an A+ now!

    Thanks

    Bernice Franklin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *