Les Vendanges 2012

.

Fin des vendanges 2012 ! Des vendanges sans soucis, du raisin de grande qualité, pas trop abondant, des innovations simples, voici les évènements marquants de la récolte 2012.

Nous commen√ßons le 17 septembre 2012, par les abourious de Beyssac, comme d’habitude. Ce c√©page est le plus pr√©coce de tous nos c√©pages, et a l’honneur tous les ans de rencontrer des vendangeurs, des s√©cateurs et des cagettes en pleine forme. De plus, cette parcelle est toujours plus pr√©coce que les autres. Enfin, ils se trouvent juste √† c√īt√© du chai, et c’est bien pratique pour se roder les premiers jours, pour retrouver les gestes oubli√©s.

Les photos…

A noter que cette ann√©e, on arr√™te de r√©colter √† 13 heures. Les journ√©es sont moins crevantes, et nous permet le travail au chai l’apr√®s-midi (nettoyages, remontages, etc.). Surtout, cela √©vite de rentrer dans les cuves du raisin trop chaud, que l’on doit amener ensuite √† 12-13¬įC pour la p√©riode de mac√©ration pr√©-fermentaire (p√©riode de 2 ou 3 jours avant que la fermentation alcoolique ne d√©marre).

On continue le 18 septembre par les merlots de Beyssac. Le 19 et le 20, nous faisons le ros√© de press√©e, avec le c√īt de Moulian et le cabernet franc de Beyssac. Nous obtenons des jus tr√®s fruit√©s et vifs, tr√®s prometteurs pour le ros√©. Le 21, nous terminons Beyssac, puis week-end de repos.

Aucun probl√®me √† signaler, √ßa se d√©roule comme dans les livres. Il y a bien s√Ľr les petits tracas habituels, mais sans cons√©quences¬†: le tuyau de vendange bouch√© √† plusieurs reprises , une grille d’√©gouttage oubli√© dans une cuve (on s’est d√©brouill√© sans), le gerbeur plant√© dans le gravier (√ßa, c’est les filles…).

Un grand merci cette ann√©e √† Jo√ęlle et Ren√©-Louis, qui nous ont bien aid√© cette premi√®re semaine.

L’innovation de l’ann√©e: nous chargeons √† la vigne les cagettes sur des palettes dans la remorque (2 palettes de 32 ou 40 cagettes de 13 kilos‚Ķ), ce qui nous permet de les d√©charger √† l’arriv√©e au chai en moins de 2 minutes, avec le gerbeur √©lectrique ! Quelle √©conomie de temps et de fatigue ! ¬ę¬†La feignantise est le moteur du progr√®s¬†¬Ľ : encore un bien bel exemple !

Retour de week-end, on s’occupe du merlot de Rauguelos, puis de Moulian, une journ√©e off le 26 √† cause de la pluie, et les vendanges sont termin√©es le 28 septembre √† midi.

Un bon repas de vendangeurs va cl√īturer dignement cette belle p√©riode, arros√© bien entendu du ¬ę¬†bourru¬†¬Ľ, le jus de raisin en cours de fermentation, et qui n’est pas encore du vin ! D√©licieux !

Bilan 2012 : 2.257 cagettes de raisin, plus de 29 tonnes brassées ! Ouf !

Les photos…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *