Les équipements

Les Bâtiments
Les bâtiments ont été spécialement conçus pour répondre aux enjeux d’économie des ressources consommées. Ils sont ainsi très fonctionnels et particulièrement économes en eau et en énergie.

  • récupération des eaux pluviales de toiture, utilisées pour les traitements de la vigne
  • récupération de tous les effluents « polluants » (eaux de lavage du pulvérisateur, eaux du chai, eaux usées, …), et traitement sur un lit planté de roseaux
  • éco-conception des bâtiments, isolation thermique
  • mise en place d’un puits provencal pour la régulation de température du chai à barriques
  • utilisation d’une pompe à chaleur air-eau pour la thermorégulation des cuves pendant les phases de vinification
  • tous les éclairages en basse consommation

La Réception de Vendange
La chaîne de réception de la vendange a été conçue de manière à amener dans les cuves une matière première de la plus haute qualité. Après la récolte manuelle en cagette, les baies des raisins arrivent entières dans les cuves, sans aucun déchet pouvant compromettre la qualité finale.

  • tapis élevateur (élévation des grappes de raisin à l’entrée de l’égrappoir)
  • égrappoir à cage tournante (séparation des baies de la rafle, évacuation des rafles)
  • table de tri automatique à lame d’air (tri entre les baies saines et les baies sèches ou botrytisées, les déchets végétaux, bouts de feuilles, pétioles, … évacuation des déchets)
  • pompe péristaltique (transport doux des baies entières jusqu’à la cuve de vinification)

Les Equipements de Vinification
Les équipements de vinification utilisés permettent un travail très qualitatif, prolongeant ainsi l’objectif de qualité à la vigne et à la vendange.

  • pressoir pneumatique 8 hectolitres (cycles de pressée et de rebêchage automatisés)
  • cuves inox thermorégulées par eau froide ou eau chaude fournies par pompe à chaleur, en circuit fermé. La taille et le nombre de cuves nous permet la vinification séparée par cépage et par parcelle (4 x 50hl, 4 x 80hl, 1 x 25hl, 1 x 10hl).
  • remontages et transferts du vin réalisés avec une pompe à rotation lente pour éviter le brassage brutal du vin. Le transfert du vin vers les barriques se fait naturellement par gravité, sans pompe.
  • pigeages manuels, à l’aide d’un pigeur inox (remplacent une bonne séance de musculation !)

Comments are closed.